Aldi : le « rayon de la honte » qui ne cesse de créer le buzz

L’enseigne Aldi fait des ravages aux Etats-Unis. Dernièrement, elle fait l’objet d’un phénomène viral sur les réseaux sociaux et qui déclenche l’hilarité chez les Internautes.

Aldi se retrouve aujourd’hui au cœur de la polémique sur les réseaux sociaux pour une raison très amusante. On vous dit tout !

Le rayon de la honte : marque de fabric de Aldi

Un groupe prénommé « Aldi Aisle of Shame » a récemment vu le jour sur Facebook pour charrier le célèbre discounter. Il faut savoir que cette enseigne accueille une centaine de milliers d’utilisateurs. Les membres du groupe ont récemment mis au point un signal de reconnaissance particulièrement drôle avec des échos de « coa ! coa ! » que l’on peut entendre dans les boutiques Aldi.

Le nom du groupe est inspiré de la conception de ses rayons basés sur une allée centrale accueillant les marchandises en version limitée pour le moins bizarres… Selon Korii, on a déjà retrouvé des pizzas prenant l’aspect de sapins de Noël en 2001. Raison pour laquelle les internautes l’associent aujourd’hui au « rayon de la honte ».

Une fierté pour les abonnés de Aldi !

Malgré l’ironie qui se cache derrière ce nom, ces rayons représentent une véritable fierté pour les consommateurs. Ces derniers se vantent souvent des produits qu’ils ont achetés dans les « rayons de la honte » sur la Toile. Il faut dire que l’on fait souvent la queue dans les magasins pour ces produits extrêmement prisés pour lesquels les clients sont parfois prêts à débourser une fortune.

Ce qui n’est pas le cas des téléphones mobiles ou vêtements en édition limitée. Le hard discounter allemand ne cesse néanmoins de proposer des tarifs bas pour répondre au budget serré de sa fidèle clientèle. Une approche qui va néanmoins de paire avec les scandales liés aux conditions de travail supposées « brutales » de ses salariés. Une chose est sûre : Aldi n’a pas fini de faire parler d’elle !