Après la moutarde et l’huile, un produit star du petit-déjeuner risque de déserter les supermarchés !

La pénurie de produits alimentaires ne cesse de prendre de l’ampleur en France. Après la moutarde et l’huile, c’est au tour d’un produit star du petit-déjeuner d’être menacé.

Les Français ont pris l’habitude de consommer du lait au petit déjeuner. Ce breuvage naturel riche en vitamines et en minéraux risque cependant la pénurie. On en trouve de moins en moins dans les grandes surfaces.

Quelle est la cause de la pénurie du lait ?

La France est le second pays producteur de lait en Europe et elle est également la deuxième plus grande consommatrice. C’est pourquoi les consommateurs ne se doutaient pas d’une probable pénurie de ce produit. Ayant toujours été autosuffisante, la menace risque de chambouler la vie quotidienne des Français.

La production de lait est en effet en baisse à cause de la sécheresse. La canicule ne permet pas aux vaches un fourrage abondant et les donne moins d’appétit. Il faut également prévoir une probable hausse des prix vu la hausse des prix des emballages plastiques et de l’énergie. C’est pourquoi nombreux opérateurs préfèrent abandonner la filière.

La hausse de prix du lait à prévoir ?

Avec l’inflation, les producteurs laitiers se trouvent dans l’obligation de réviser leur prix. Les syndicats du lait prévoient même une hausse de 20 % pour pouvoir compenser l’augmentation du prix du carton, du plastique, des transports, ainsi que de l’électricité. La nouvelle ne ravit pas les consommateurs. En effet, l’inflation a déjà impacté le prix des produits laitiers à plusieurs reprises cette année.

Le lait végétal : est-ce la bonne solution ?

Bien évidemment, la hausse du prix du lait de vache ne touche pas les intolérants au lactose ! Il existe tout de même plusieurs alternatives au lait habituel, qui pourraient être la solution à cette hausse. C’est notamment le cas du lait d’amande, du lait de soja et des variantes du lait à base de matière végétal.