Canicule : l’enfer va continuer jusqu’à mi-juillet, des températures constamment en hausse…

La canicule ne semble pas près de s’arrêter en France. Alors que les vacances d’été battent leur plein, on apprend que les vagues de chaleur risquent de perdurer jusqu’à mi-juillet avec de fortes températures.

Une nouvelle canicule va s’abattre sur la France pour mi-juillet. Les météorologues annoncent de nouvelles hausses de températures dans plusieurs régions de l’Hexagone au cours des prochaines semaines.

La canicule fait rage en Méditerranée

Les températures atteignent des valeurs spectaculaires dans les départements méditerranéens. Aux dernières nouvelles, 9 d’entre eux sont en vigilance jaune canicule. Dans le Vaucluse par exemple, le mercure a récemment affiché 39 °C. Il en va de même dans les autres départements voisins à l’instar de la Corse et du Var. Ces chaleurs écrasantes se produisent de jour comme de nuit.

À la tombée du soir, les températures excèdent les 28 °C en Corse-du-Sud contre 26 °C dans les Alpes-Maritimes. Ces valeurs sont amenées à rester intactes mardi avant de perdre un à deux degrés dans les jours qui suivent. Dans les autres coins de la France, la chaleur est moins pénible. Les températures minimales varient entre 6 et 10 °C à la levée du jour.

Malheureusement, cette situation risque de changer radicalement dans les prochains jours. Le matin, les températures les plus basses n’iront pas au-dessus de 15 °C et la chaleur va s’intensifier de plus en plus durant l’après-midi. Le weekend dernier, la barre des 30 °C a été atteinte dans le sud et dans l’ouest de la France.

Une situation qui risque de perdurer ?

Les prévisions météorologiques ne sont pas réjouissantes. Avec la formation d’une goutte froide au Portugal, la chaleur risque de s’étaler davantage en Europe à cause du déclenchement du processus dit « pompe à chaleur ». Les Français vont devoir s’attendre à une nouvelle vague de chaleur d’ici la semaine prochaine avec des températures qui vont frôler les 40 °C dans de nombreuses régions. D’où l’intérêt de se préparer comme il faut pour affronter ces chaleurs écrasantes en pleines vacances d’été !