Charlène de Monaco : le sentiment d’abandon

Une transition. Passée, d’une vie simple à une vie où les médias te traquent, les différentes obligations t’envahissent, c’est stressant. Une vie de princesse n’est pas ce que l’on croit. Charlène de Monaco s’est donc senti seule face à cette situation étouffante qui semble la dépasser. On n’imagine pas ce qu’elle vit, mais la princesse a besoin d’être entourée. Voici ses confidences.

Au bal de la rose

Charlène de Monaco aurait été excitée d’assister au Bal de la rose, un événement crée par Grace Kelly de Monaco. Un bal qui considérait comme glamour, entre Tradition et modernité. Il est organisé chaque année, avec des thèmes variés et fabuleux, par le groupe Monte-Carlo SBM. Actuellement, cet événement est présidé par le Prince Albert II et la Princesse Caroline de Hanovre.

En assistant pour la première fois à ce somptueux Bal, l’épouse du Prince Albert était enthousiaste à l’idée de prendre du plaisir à cette fête. Apparemment, cela n’est pas passé comme prévu pour elle. Elle ne se sentait vraiment mal. On pourrait même dire qu’elle avait le sentiment d’être mise à l’écart ou abandonnée par les proches qui sont censés être réellement à ses côtés.

Les propos de Charlène de Monaco

La princesse de Monaco ne se sentait pas bien au Bal de la rose. Elle confirme avoir été complètement ignorée par ses proches. D’un autre côté, son mari ne la rassure pas du tout. « J’étais littéralement un poisson hors de l’eau, je pensais que c’était amusant, et je n’ai même pas pensé à ma tenue ». La vérité est que, étant nouvelle dans ce genre d’événement, elle a pu être mieux conseillé, mieux dirigée. Finalement, elle est perdue et tombe dans une solitude qu’elle n’y attendait pas.

Une source anonyme aurait confié que c’est exactement le moment où la femme a besoin de la présence du mari, de son compagnon, que ça soit psychologiquement ou physiquement. La mère de Gabriella et Jacques s’est retrouvée avec elle-même sachant que le charmant Prince Albert se fait côtoyer par de nombreuses dames. Le prince Albert de Monaco et Caroline semble regretter d’avoir laissé Charlène de Monaco dans cette situation désespérante.