« C’est un scandale » : Votre compteur Linky va t’il vous être facturé à votre insu ? On vous dit tout !

Ces derniers temps, les bruits courent selon lesquels le compteur Linky pourrait être facturé aux utilisateurs à leur insu. De quoi provoquer la colère de ces-derniers. Mais quid de la fiabilité de ces rumeurs ?

A l’heure actuelle, la version la plus courante du dispositif Linky ne cesse de créer le bad buzz. En effet, les utilisateurs sont contraints de débourser le coût du compteur qui s’élève à 130 €.

Les utilisateurs du Compteur Linky obligés de payer le cout du boîtier ?

A titre de rappel, le ministre de l’Énergie d’antan avait indiqué que le compteur Linky serait offert aux abonnés. Autrement dit, il n’y a pas de prix à payer. Malheureusement, cet engagement a été modifié. Pour le moment, 90% des Français se servent des compteurs Linky dans leur maison.

Dans le résultat de la Cour des comptes datant de 2018, on apprend : « le coût des compteurs Linky a été estimé à plus de 5 milliards d’euros. Ce qui correspond à 130 € par unité. Ce cout inclut la mise en place et la production ». Finalement, Enedis doit procéder à un remboursement de son emprunt auprès de l’institution financière. En parallèle, les utilisateurs du dispositif réalisent les conséquences de ce remboursement.

De nombreux Français scandalisés !

A l’issue de cette annonce, les bruits ont couru sur la possibilité de régler le remboursement d’Engie via ses propres clients. Il s’agit d’une éventualité inquiétante pour les principaux intéressés en raison de l’inflation d’une part. D’autre part, ils doivent rembourser le tarif des boîtiers qu’ils ont déboursé. De quoi susciter la colère et l’indignation ! D’ailleurs, de nombreuses pétitions ont été signées en ce sens.

Le dispositif vert est censé aider les utilisateurs à mieux contrôler leurs dépenses énergétiques et à réaliser de belles économies. Compte tenu de cette situation, Enedis souhaite mettre un terme au mécontentement de ses clients en leur rassurant qu’ils n’ont pas à réaliser ce paiement. Pour ce faire, la société propose une carte gratuite utilisable en temps réel. A cela s’ajoute un approfondissement des connaissances de ses agents via des formations plus poussées.