Crise d’angoisse : comment s’en débarrasser ?

La crise d’angoisse pourrait toucher n’importe qui : star, reculée, enfant et adulte. Elle est souvent provoquée par une situation précise tel que : la peur ou même la vue d’une personne, d’un animal, etc.

Elle se manifeste par : « L’accélération du rythme cardiaque (palpitations, tachycardie), pâleur, tremblements, transpiration, sensation d’étouffement ou d’étranglement, douleurs thoraciques, nausées, vomissements, vertiges, maux de tête, … » Avouait Pr Pierre Michel Llorca, psychiatre et chef de service au CHU de Clermont-Ferrand.

Des stars sujettes à de crises d’angoisse

 

Vous vous doutez bien que comme nous, simple personne méconnue du grand public, les stars aussi souffres de grande grise d’angoisse. La pandémie a encore plus renforcé ses crises. Figurez-vous que Kim Kardashian, Selena Gomez ou même Neymar et beaucoup d’autres ont révélé faire des crises d’angoisse.

Il y a quelques mois, le mannequin de 25 ans Bella Hadid s’est confié sur ses crises d’angoisse. Elle publie quelque photo d’elle en pleure avec la légende : « Les gens oublient que tout le monde se sent parfois perdu, confus ou anxieux, mais nous essayons de dissimuler tout cela d’une manière ou d’une autre ».

Que faut-il faire dans ce cas ?

La crise d’angoisse peut se soigner du moment où la personne concernée sait s’en défaire. Il pourrait en parler à son entourage, s’entretenir avec un psy, faire des activités physiques.

« Ensemble, et seulement ensemble, nous pouvons faire une différence dans des millions de vie » avait avoué Kendall Jenner en mai 2020, sur son compte Instagram.

« Devant une crise d’angoisse, on doit éliminer une pathologie somatique réelle. Une évaluation médicale et des éléments de contexte permettront de s’assurer qu’on ne fait pas face à un infarctus, par exemple », déclare Pierre-Michel Llorca.l.

Il est aussi conseillé d’effectuer la technique des 5-4-3-2-1 5 basée sur les cinq sens à la manière d’un exercice de pleine conscience. « Focaliser son attention sur les sens permet de s’ancrer dans le présent et le décompte des objets interrompt la confusion de nos pensées », explique Ellen Hendriksen.