Cyril Hanouna : son fils en danger, cette scène absurde à laquelle lui et Lino ont été témoins

© Paris Match

Gros coup de frayeur pour Cyril Hanouna et son fils. Gros plan sur cette scène absurde à laquelle l’animateur et Lino ont récemment été témoins aux abords du Stade de France.

Samedi dernier, Cyril Hanouna était au Stade de France pour voir le match opposant le Real de Madrid à Liverpool. Le présentateur de Touche pas à mon poste s’est ensuite confié sur Twitter au sujet d’une scène absurde dont lui et son fils Lino ont été témoins.

Un imprévu déstabilise la finale de la Ligue des Champions

La finale de la Ligue des Champions a eu lieu ce samedi aux abords du Stade de France. Prévu à 21 h, le match a fait l’objet d’un retard à cause de quelques incidents survenus sur place. Le ministère de l’Intérieur et les organisateurs ont constaté que certains supporters n’avaient pas de billets tandis que d’autres utilisaient de faux billets. De quoi compliquer l’entrée au stade.

« À l’approche du lancement, les tourniquets situés près des tribunes destinées aux fans de Liverpool ont été bloqués par des milliers de spectateurs qui se sont approprié de faux billets », peut-on lire dans un communiqué officiel relayé par nos confrères du Parisien. Selon Gérald Darmanin, des milliers de fans britanniques ont violenté les stadiers. Parmi les spectateurs figure le trublion du C8 qui s’est prononcé sur le sujet auprès de sa communauté virtuelle.

Une nuit infernale…

De nombreuses célébrités ont tenu à suivre en direct ce match depuis le Stade de France. Parmi elles figure Camila Cabello qui s’est présentée devant le public lors de la cérémonie d’ouverture. Cyril Hanouna était également présent dans les tribunes. Le présentateur vedette de C8 n’a pas manqué de raconter la mésaventure qu’il a dû affronter avec son fils, Lino.

Dans son tweet, le collègue de Benjamin Castaldi raconte : « On sort tout juste du stade de France… Je me retrouve dans l’obligation de passer sous la barrière avec mon fils, tellement les gens sont déchaînés ! L’agent de sécurité me demande encore un selfie ! Une tuerie ». Selon nos confrères de Midi Libre, plus de 6 800 membres des forces de l’ordre ont été mobilisées au cours de cette soirée à haut risque.