Jacques Legros fait une annonce fracassante : il s’en prend cash à un célèbre animateur

© Closer

À l’occasion de son passage au micro de RTL, Jacques Legros a tenu à faire une annonce fracassante ! La rédaction de JFD vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Le weekend dernier, Jacques Legros était convié par Jade et Éric Dussart sur le plateau de « On refait la télé ». L’occasion pour le journaliste de revenir sur sa grosse boulette concernant le nom d’un chef de l’État au cours d’un journal télévisé. Le point à travers cet article !

Eric Dussart se moque de Jacques Legros au micro de RTL

Aucun animateur n’est à l’abri d’une belle bourde lorsqu’il est à l’antenne et ce n’est pas Jacques Legros qui nous dira le contraire ! À l’occasion de son passage au micro de RTL, le journaliste star de TF1 s’est livré sur l’une de ses plus grosses bêtises en 2018. À l’époque, l’acolyte de Jean-Pierre Pernaut avait confondu deux « Edouard » devant les caméras de la première chaîne. « le Premier ministre Édouard Balladur a fait son entrée il y a quelques heures », a-t-il annoncé avant de réaliser son erreur.

« C’est bien évidemment Édouard Philippe, mais vous l’aviez rectifié », a ajouté Éric Dussart avant de souligner que ce faux pas a dû choquer Édouard Balladur. « Vous avez annoncé le retour d’un Premier ministre plusieurs décennies après son départ de Matignon », poursuit l’animateur. Amusé par la situation, l’invité du jour a avoué qu’il était le roi des bêtisiers à l’antenne.

« Comme il y a toujours des imprévus, on est obligé d’improviser… »

Jacques Legros poursuit : « C’est horrible. En plus, c’est bien mentionné Édouard sur le prompteur et sur mes notes ». Les confusions dans ce genre sont pourtant monnaie courante dans l’univers du PAF, comme l’a affirmé le responsable de Radio Lac : « Il arrive que le nom soit tranché en deux en raison du prompteur dont la largeur est relativement étroite (…). On utilise généralement cet appareil quand tout marche, mais comme il y a toujours des imprévus, on est obligé d’improviser ».

S’il arrive aux présentateurs de commettre des bêtises à l’antenne, Jacques Legros reconnaît qu’il n’est pas du genre très « discipliné ». Face à Jordan De Luxe, l’acolyte de Marie-Sophie Lacarrau s’était livré au sujet de ses années scolaires catastrophiques. Comme le souligne le journaliste de 70 ans : « J’étais nul à l’école… J’ai redoublé trois fois en seconde. Un record n’est-ce pas ? ».