Journée de la Femme Digitale

MANIFESTE POUR UN MONDE DIGITAL INCLUSIF

M

Téléchargez le Manifeste

Face à la montée en puissance du digital dans tous les secteurs d’activité, un risque majeur se profile : celui d’un nouveau monde technologique où les femmes – 52% des habitants de la planète – seraient marginalisées. Trop peu de femmes travaillent aujourd’hui dans le digital, privant ainsi l’économie et la société toute entière de leurs talents et de leur vision du monde.

Cette situation, si elle perdure, risque d’entraîner une pénurie de main d’oeuvre qualifiée dans des secteurs qui en ont cruellement besoin pour mener à bien les transformations nécessaires face à une concurrence mondialisée. Elle aurait donc un impact négatif non seulement sur les performances des entreprises, mais aussi sur la croissance économique.

Il est encore temps de nous ressaisir. Des collectifs de femmes dirigeantes ou d’associations engagées en faveur de la mixité dans le digital ont commencé, en 2018, à sonner l’alarme. La Journée de la Femme Digitale et ses partenaires ont décidé d’aller au-delà de la prise de conscience pour passer à l’action en prenant des engagements concrets.

En fonction de leur activité, les signataires s’engagent à se fixer et à respecter chaque année des objectifs de mixité en termes de : pourcentage de femmes participant aux formations ou cursus universitaires liés au digital, part des femmes dans les recrutements, féminisation des équipes (photographie du résultat obtenu), financement de projets portés par des équipes mixtes (pour les banques ou les grandes entreprises qui soutiennent des start-ups ou des projets innovants en interne).

Un comité des sages est créé pour évaluer l’efficacité des actions engagées et en rendre compte en avril 2020.

Revue de presse 2018

#JFDManifeste

« La Journée de la Femme Digitale, qui se tient aujourd’hui à la Maison de la Radio, met en lumière l’absence des femmes dans certains secteurs du numérique. »

« Cet événement majeur, destiné à honorer et connecter les femmes dans le digital, rassemble chaque année de nombreuses personnalités de la Tech. »

UN ENGAGEMENT GOUVERNEMENTAL
PARU DANS CHALLENGES À L’OCCASION DU
LANCEMENT DU MANIFESTE LE 11 AVRIL

 

En accueillant à Matignon la soirée de lancement de la 7ème édition de la Journée de la femme digitale, le 16 avril, le Premier ministre souligne que la mixité dans le numérique est un enjeu essentiel pour l’État avec deux objectifs majeurs : intégrer 40 % de filles dans les filières scientifiques d’ici à 2020, et obtenir que 30 % à 50 % des formations de la Grande École du numérique soient proposées à des femmes. Après la création d’une fondation pour les femmes dans le numérique chargée de sensibiliser les filles aux métiers du digital et de valoriser les « rôles modèles ».

Le comité des sages

Un comité de sages composé de personnalités de la société civile, de politiques, chercheurs et académiciens observera et analysera l’efficacité des actions menées pour un état des lieux en avril 2020 au cours de la 8ème édition de La Journée de la Femme Digitale.