Quelques astuces magiques pour ne plus se ronger les ongles

Plusieurs astuces sont proposées quand il s’agit d’un problème de comportement particulier. En effet, vous aurez besoin des avis des experts pour vous aider à combattre les mauvaises habitudes. Le fait de se ronger les ongles est un signe d’onychophagie. C’est un phénomène un peu complexe. Il peut entraîner des conséquences notables sur la santé. Voici un petit guide qui vous aidera à vous débarrasser de ce problème. 

 

Généralité de l’onychophagie

L’onychophagie est une maladie. Il est bien de noter qu’on peut identifier ce problème chez toutes les tranches de population. Il s’agit de 20 à 30% de la population en général. Des jeunes enfants aux personnes, ronger les ongles est courant. Contrairement aux idées reçues, le fait de ronger les ongles n’est pas seulement une affaire de stress ou de réflexe. Certains experts expliquent que l’onychophagie est une stéréotype motrice : 

“ Un comportement répétitif centré sur les ongles décrit un comportement qu’une personne peut adopter pour réduire son stress”. Mais également, le fait de sentir un morceau d’ongle qui s’accroche sur ses vêtements n’est franchement pas agréable.   

Définir exactement ce qui implique ce comportement est difficile. S’il s’agit d’une manie, ou une mauvaise habitude, comment faire pour s’arrêter ? En premier lieu, se débarrasser de ses mauvaises habitudes n’est pas une chose facile. Il faut du temps, et faire preuve de patience. 

 

Quelques conseils

Pour éviter l’onychophagie, il existe des techniques magiques et surtout pratiques. En effet, l’envie de se ronger les ongles vient quand vous voyez vos ongles longs. Du coup, vous ne devez pas avoir des ongles longs. Faites de la manucure régulièrement pour que vous ayez un peu plus d’estime pour vos ongles. 

Vous pouvez également recouvrir vos ongles avec des pansements ou du ruban adhésif. Il est aussi possible d’occuper ses mains avec des objets anti-stress. La solution la plus radicale, c’est de faire comprendre à la personne qui ronge ses ongles la maladie d’onychophagie. Lui expliquer que c’est une maladie, pour que la personne puisse être sévère envers elle-même. Elle prendra soin de son corps à l’avenir.  

La personne pourra suivre une thérapie avec des résultats probants. Les dégâts causés par le fait de ronger les ongles ne sont pas seulement esthétiques mais surtout au niveau de la santé. La thérapie pousse la personne à prendre conscience de la gravité de sa situation. Pour des informations supplémentaires, consultez votre médecin.