Rappel d’urgence en France : ne mangez surtout pas ces tartelettes contaminées à la salmonelle !

© L'info-re

Avis à tous les adeptes de tartelettes aux fruits. Un rappel d’urgence vient d’être lancé sur ce produit qui est commercialisé partout en France. Il serait contaminé à la salmonelle. D’où l’intérêt de ne surtout pas le consommer !

Le site officiel dédié aux rappels de produits vient de lancer une alerte sur des tartelettes aux fraises et aux framboises vendues partout en France. Ces délicieuses pâtisseries ont été commercialisées chez Intermarché entre le 3 et le 8 juin dernier. Le point à travers cet article !

Des tartelettes aux fraises et aux framboises rappelées d’urgence

Sur le site officiel de Rappel Conso, on peut lire ! « Les personnes qui ont mangé ces produits risquent de développer des troubles gastro-intestinaux accompagnés de fièvre ». Ces tartelettes aux fraises et aux framboises vendues chez Intermarché présentent une date de péremption fixée au 31 mars 2023. Si vous les avez achetées, il va falloir détruire le produit ou le rapporter en magasin en échange d’un remboursement.

À titre de rappel, la Salmonella est un microbe que l’on retrouve dans les animaux, mais qui ne les rend pas malades. Selon l’Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du travail (ANSES), plusieurs types de produits alimentaires mangés cuits ou crus peuvent être contaminés par ces microbes. La contamination peut avoir lieu après la cuisson. C’est pourquoi il est vivement déconseillé de consommer ces tartelettes aux fraises et aux framboises.

Les dangers de la salmonelle

Parmi les autres aliments présentant un risque de contamination à la salmonelle, on peut citer les œufs et les produits dérivés de cet ingrédient, les viandes (porcines ou bovines), les charcuteries crues, les fromages, les volailles, les fruits secs et même le chocolat. Le site officiel rappelle que la salmonellose donne souvent lieu à des gastro-entérites.

Les sujets qui disposent d’un système immunitaire fragile sont amenés à faire preuve de la plus grande vigilance, car dans certains cas, l’infection peut être mortelle. C’est en tout cas ce que rapporte un expert de l’Institut Pasteur.