Redevance télé : l’UFC-Que Choisir révèle les conditions de remboursement !

 

L’annulation de la redevance télé représente une excellente nouvelle pour les familles bénéficiaires. Mais quelles sont les conditions pour le remboursement ? Le point à travers cet article !

La loi de finances visant à redresser le pouvoir d’achat des Français projette la suppression de la redevance télé. Cette mesure sera appliquée cette année et s’adresse à tous les contribuables. Mais comment va se dérouler le remboursement ? La rédaction de JFD vous en dit plus dans les prochaines lignes !

Redevance télé : l’essentiel à retenir sur son annulation

Pour accompagner les mesures approuvées cet été par le Parlement, une loi de finances rectificative a vu le jour depuis le mois d’août. Elle projette l’annulation de la contribution payée par les imposables à la taxe de logement, propriétaire de télévision. Il en va de même pour les professionnels qui utilisent cet appareil dans le cadre de leurs besoins au travail.

Ce dispositif est applicable à titre rétroactif depuis le début de cette année. Il permet de réduire l’impôt de 138 € pour les contribuables qui habitent en France Métropolitaine. Cette remise est de 88 € pour les particuliers qui habitent dans les régions d’outre-mer. Selon Bercy, les professionnels travaillant dans le domaine de la restauration devront accéder à un allègement fiscal annuel de 100 millions d’euros.

Notons que cette loi rectificative prévoit également des avantages fiscaux à destination des employés. Le seuil maximal des heures supplémentaires défiscalisées est fixé entre 5 000 et 7 500 €. Elle donne accès à titre temporaire à la monétisation des jours de repos.

À quand le remboursement est-il prévu ?

Les contribuables qui ont choisi la mensualisation de la taxe de logement vont accéder au remboursement de l’argent prélevé au mois de janvier dernier. Le paiement interviendra à titre automatique le 6 septembre prochain pour les imposables qui sont exonérés de cette taxe. Il aura lieu au début du mois d’octobre prochain pour les familles aisées qui sont redevables de la taxe de logement.