Son épouse meurt 8 heures après l’accouchement et sauve la vie de 50 personnes

 

C’est l’histoire d’une femme qui a perdu la vie quelques heures après l’accouchement d’une petite fille en parfaite santé. Malgré ce drame, la défunte va laisser aux médecins un précieux cadeau…

À 31 ans, cette jeune femme a accouché d’une petite fille dans un centre hospitalier de Nashville, dans le Tennessee. Malheureusement, des complications sont survenues lors de l’accouchement entraînant la mort de la future maman. Retour sur ce douloureux drame rapporté par nos confrères de CNN

« Cela peut sauver des vies, c’est ce qui m’a sauvé… »

À seulement 15 ans, Megan Moss Johnson choppe un virus qui va entraîner des problèmes cardiaques. Depuis, son état de santé s’est détérioré, l’obligeant à subir une transplantation cardiaque 8 ans plus tard. Heureusement, la greffe s’est passée à merveille. Dans un ouvrage écrit par ses soins, la principale intéressée raconte son expérience. Le livre s’intitule « Megan’s heart » (traduit en français par le cœur de Megan). À la base, elle avait créé un blog pour partager ses ressentis sur la Toile.

Un an plus tard, Megan se marie avec un musicien du nom de Nathan Johnson. Le 28 juin, les deux tourtereaux accueillent leur premier bébé. À l’issue de la transplantation cardiaque, la jeune femme avait confié : « Je n’avais jamais pensé donner un organe jusqu’à ce que je me retrouve dans le besoin. Cela peut sauver des vies, c’est ce qui m’a sauvé ». À sa mort, son compagnon a décidé de donner les organes de son épouse à d’autres pour les sauver à leur tour.

Une histoire qui a ému les généreux donateurs

Comme le jeune père de famille souhaitait rester aux côtés de son bébé, une campagne de crowdfunding a été lancée sur internet, à la suite de l’initiative d’un ami. Aux dernières nouvelles, la collecte aurait déjà atteint 400 000 $ (soit l’équivalent de 350 000 €. De petites sommes venant de donneurs anonymes ont permis de réunir cette importante somme. Comme quoi l’histoire de ce couple a véritablement inspiré les Américains.