Un couple au chômage gagne-t-il plus d’argent qu’un couple au SMIC ? On vous dit tout

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, être au chômage peut parfois être plus bénéfique que de travailler au SMIC. Et ce, sous certaines conditions. Explications…

Un débat télévisé diffusé sur LCI a récemment mis la lumière sur les recettes d’un couple vivant du salaire minimum en comparaison avec un autre qui est au chômage.

Un débat crée le buzz sur LCI

Il y a une dizaine de jours, David Pujadas avait promis de donner le verdict de ce débat sulfureux sur le plateau de LCI. Les allocations peuvent elles réellement nous aider à mieux vivre même lorsqu’on est au chômage ? Pour ce faire, la chaîne a réalisé une comparaison sur les recettes touchées par un couple au chômage et celles touchées par un couple payé au SMIC.

Selon l’infographie retransmise à l’écran, le premier couple, qui a deux enfants à la charge et paye un loyer de 1 300 € pour une maison située dans la capitale encaisse plus d’argent que le premier. Pour être plus précis, le couple vivant d’un salaire minimum touche chaque mois 2 658 € net avec 200 € de prime d’activité supplémentaire. L’autre couple, quant à lui, perçoit chaque mois 1824 € d’allocations chômage plus 688 € de RSA et 390 € d’APL. Soit une recette mensuelle de 2 902 €. L’écart avec l’autre couple actif est donc estimé à 44 €.

« La haine des pauvres, on n’en veut pas à l’écran… » 

Les résultats de ce débat sont considérés comme un « visuel mensonger » par le député de l Nupes, Hadrien Clouet. Comme il le souligne : « Incompétence ou non-respect de la déontologie ? Quoi qu’il en soit, la haine des pauvres, on n’en veut pas à l’écran ». Des propos qui font allusion à l’indignation grandissante qui règne ces derniers jours à cause de cette séquence de débat télévisé.

Les analyses approfondies menées par les experts ayant réalisé des simulations sur le sujet contredisent d’ailleurs la version de LCI. Selon un ancien de Pôle Emploi qui a procédé à une évaluation fictive : « Le couple payé au salaire minimum touche 3 158 € par mois (incluant la prime d’activité) tandis que le couple au chômage empoche 1 914 € par mois ». Voilà donc qui a le mérite d’être clair.